Aller au contenu

Le ministre Clarinval invite B Plus

25 juin 2021 – B Plus –

B Plus a eu l'occasion d'interroger M. David Clarinval, ministre des Classes moyennes, des Indépendants, des PME et de l’Agriculture, des Réformes institutionnelles et du Renouveau démocratique. Le ministre a été clair sur ses intentions en matière de future réforme de l'État: les citoyens doivent en être.

C'est lors d'un débat organisé par l'ADIC (Association des dirigeants et cadres chrétiens) le 25 mai 2021 que le secrétaire de B Plus a eu l'occasion de poser à M. David Clarinval, ministre fédéral des Classes moyennes, des Indépendants, des PME, de l’Agriculture, des Réformes Institutionnelles, du Renouveau démocratique et des Relations avec le Parlement la question suivante: "Quel est l’état des lieux en ce qui concerne plateforme de consultation des citoyens pour la préparation de la prochaine réforme de l’État ? ’’

Le ministre a d'emblée reconnu que durant la crise du coronavirus, il y a eu des moments de tension qui ont montré que les institutions actuelles ne sont pas forcément efficaces. En réaction, certains partis flamands veulent une plus grande régionalisation, y compris en matière de soins de santé. Cela lui semble contre-intuitif par rapport à ce que la crise a montré, mais il faut pouvoir évoquer ces dossiers, même si pour beaucoup de francophones, c'est plutôt de réfédéralisations qu'il faudrait parler.

Le ministre a souligné l'importance pour tous que des organisations comme B Plus puissent intervenir dans ce débat, tant via la plateforme numérique que dans les échanges avec les citoyens.

B Plus répond évidemment présent à l'appel et saisira cette occasion à deux mains. Notre publication développant les principes du Pacte pour la Belgique constituera la base de nos revendications. Mais nous voulons également impliquer nos membres dans cette réflexion. C'est pourquoi nous vous demandons de nous faire part de ce que vous voudriez changer pour que la Belgique fonctionne mieux. Nous allons recueillir vos réactions et les faire résonner dans notre message aux ministres compétents.  Dès aujourd'hui (et avant la fin de septembre), envoyez donc vos réactions et propositions à office [at] bplus.be.